logo

Un blog qui parle de tout mais surtout de rien

Comment choisir une plaque à induction ?

Rédigé par admin

Ces dernières années, elle a fini par s'imposer dans les cuisines, libérée des préjugés de ceux qui le considéraient comme un "gadget hi-tech pour la cuisine". Nous parlons bien sûr de la plaque à induction, que l'on rencontre presque systématiquement dans les cuisines en France et qui est de plus en plus performante grâce aux nouvelles technologies développées

En plus d'un côté esthétique qui les rend sans aucun doute plus élégantes que les plaques de cuisson traditionnelles, les plaques à induction présentent des avantages beaucoup plus substantiels : une plus grande sécurité, tout d'abord, en éliminant le gaz et les flammes nues; une extrême facilité de nettoyage, en éliminant les inégalités et les divers renfoncements qui, pendant des décennies, ont donné des maux de tête à ceux qui devaient nettoyer ces tables de cuisson

Enfin, une plus grande économie d'énergie : bien qu'il faille plus d'électricité pour alimenter la plaque, il n'y aura pas de dispersion de chaleur. Vous voulez savoir pourquoi ? Nous allons vous expliquer pourquoi, étape par étape !

Voici comment fonctionne une plaque à induction et comment choisir la bonne afin d'équiper votre cuisine.

Comment cela fonctionne ?

La plaque à induction utilise un système de bobines cachées sous la plaque vitrocéramique et alimentées par l'électricité. Ces bobines génèrent un champ électromagnétique qui est transféré directement au fond des casseroles (qui doivent être parfaitement plates et faites de matériaux ferreux, pas de cuivre ni de céramique). Grâce à ce système sophistiqué, le champ magnétique génère de la chaleur.

Consommation

En raison de la consommation d'électricité inévitablement plus élevée que celle d'une plaque de cuisson au gaz traditionnelle, le système à induction exige des performances plus élevées de notre système électrique. Il est donc judicieux de vérifier, avant d'acheter la plaque, que les lignes et le système d'alimentation électrique sont suffisants pour supporter la puissance électrique absorbée par les bobines. Pour tirer le meilleur parti d'une plaque à induction sans avoir à allumer d'autres appareils en même temps, il suffit de faire passer l'installation électrique de 3 à environ 5 kW/h. Il s'agit également de pouvoir utiliser plus de deux zones de cuisson en même temps, bien que les tables de cuisson de nouvelle génération résolvent ce problème grâce à des technologies encore plus sophistiquées et intelligentes.

Philosophie verte

Un autre critère qui vous aidera à décider de choisir ou non une plaque à induction est votre niveau d'éthique écologique. Si les préjugés veulent que les plaques à induction soient liées à une plus grande consommation d'énergie (du moins en ce qui concerne l'électricité), en réalité, cet appareil permet de réaliser des économies d'énergie considérables. En fait, il n'y a pas de perte d'énergie ni de gaspillage de chaleur, puisque la plaque de cuisson ne se réchauffe qu'avec la chaleur de la casserole et devient froide dès que la casserole est retirée, ce qui arrête le champ électromagnétique. Ce système permet de cuire les aliments de manière homogène et en un temps plus court, donc en consommant moins d'énergie.

Vitesse de cuisson

La vitesse à laquelle la plaque de cuisson chauffe les ustensiles de cuisine est un critère de choix. Considérez le temps et la consommation d'énergie nécessaires pour porter l'eau à ébullition, c'est-à-dire à 90°. Les meilleures plaques chauffantes sont celles qui mettent au maximum 8 minutes pour chauffer environ deux litres d'eau. Les plus performants ? En seulement 6 minutes, vous pouvez jeter les pâtes. Et bon appétit !

Régulateurs de puissance

Pour ceux qui sont des chefs expérimentés ou des cuisiniers en herbe, un critère d'évaluation fondamental avant de procéder à l'achat est la présence ou l'absence de régulateurs de puissance. Il s'agit de fonctions qui permettent un réglage optimal de la puissance des différentes zones de cuisson, et qui disposent également de limiteurs et d'un écran permettant de contrôler la consommation électrique en liaison directe.

Dispositifs de sécurité

Enfin, le critère numéro un est la sécurité. Si une plaque à induction est déjà beaucoup plus sûre qu'une plaque à gaz car elle empêche le méthane de s'échapper et les flammes nues, il est toujours bon de disposer d'un système doté d'un bon dispositif de contrôle. Presque tous les modèles des différentes marques sont désormais équipés d'un dispositif qui bloque l'allumage accidentel et permet un refroidissement rapide une fois la cuisson terminée. Une autre fonction très utile est le contrôle de déversement, qui arrête le système si l'eau s'échappe de la casserole et se retrouve sur la plaque de cuisson.